Privacy Sandbox : ce que les annonceurs doivent savoir

17 mai 2024 Cookieless
Privacy Sandbox : découvrez les secrets de la solution sans cookie tiers de Google, qui allie ciblage et tracking

Alors que la gestion de leurs données personnelles est un sujet de plus en plus sensible pour les internautes, la Privacy Sandbox de Google émerge comme une solution innovante et correspondant à cette forte préoccupation. Mais cette nouvelle solution, qui se passe complètement des cookies tiers, est complexe à appréhender.

Dans cet article, nous plongerons dans les profondeurs de la Privacy Sandbox, en explorant son fonctionnement, son déploiement et son impact sur les pratiques d’acquisition des annonceurs. Préparez-vous à découvrir comment cette initiative de Google pourrait remodeler radicalement la façon dont les marques ciblent et interagissent avec les consommateurs en ligne.

La Privacy Sandbox c’est quoi ?

Une alternative à la fin des cookies tiers

Depuis l’annonce de Google sur sa création en 2022, la Privacy Sandbox s’est imposée comme une réponse incontournable de Google à l’ère du cookieless. Conçue pour résoudre les préoccupations croissantes concernant la confidentialité des données, tout en apportant une solution efficace pour les annonceurs, cette approche repose sur un principe fondamental : faire du navigateur de l’utilisateur un véritable coffre-fort pour ses données personnelles.

Contrairement aux pratiques antérieures, la Privacy Sandbox ne se focalise pas sur la création de profils individuels des utilisateurs, mais plutôt sur la navigation observée au niveau du navigateur. Autrement dit, la notion de profil ou d’individu est remplacée par le navigateur.

Au sein de la Privacy Sandbox, trois technologies sont disponibles avec chacune une mission bien précise : les API « Topics », « Protected Audience » et “Attribution Reporting”. Ces trois Privacy Sandbox API offrent des fonctionnalités clés pour répondre aux besoins de confidentialité des utilisateurs tout en permettant aux entreprises de mener des campagnes publicitaires efficaces et ciblées.

Cependant, malgré ces avancées prometteuses, de nombreux aspects de la Privacy Sandbox restent encore flous. En effet, Google est le seul gestionnaire des règles de fonctionnement et d’optimisation de cette solution, laissant certains points dans l’ombre.

La timeline de la Privacy Sandbox en 6 étapes

Timeline Privacy Sandbox

Août 2019, Google lance un signal fort en annonçant son intention de supprimer les cookies tiers sur son navigateur Chrome. Une décision qui secoue l’industrie publicitaire étant donné que son navigateur détient une part de marché de plus de 60%. Cette annonce a été suivie par diverses initiatives, notamment la création en 2021, du ciblage basé sur les cohortes, nommé FLoC. Ce projet a finalement été abandonné un an plus tard en 2022.

En juillet 2023, Google dévoile de nouvelles solutions autour de sa Privacy Sandbox, notamment les Topics et Protected Audience. L’été 2023, représente alors une avancée significative dans le mouvement vers une publicité numérique plus respectueuse de la vie privée des internautes.

Si le projet de suppression des cookies tiers a été reporté à plusieurs reprises, 2024 semblait être l’année du changement. Depuis le 1er janvier, 1% des navigateurs Chrome ne disposent plus du tout de cookies tiers, marquant le début d’un processus irréversible. Google annonçait alors que la transition vers un monde sans cookies tiers devrait s’accélérer à partir de mi-août 2024, s’étalant sur trois mois jusqu’à ce qu’il n’y ait plus du tout de cookies tiers mi-novembre 2024.

Alors qu’on pensait avoir enfin une date définitive pour l’arrêt des cookies, Google revient sur son calendrier en avril 2024. De nouvelles modifications y sont apportées, décalant le processus de suppression des cookies tiers de mi-août 2024 au premier trimestre 2025.

Calendrier Privacy Sandbox

Quels sont les objectifs de la Privacy Sandbox ?

La Privacy Sandbox est un ensemble d’outils développés dans le but de permettre aux sites internet d’accéder aux informations des utilisateurs sans compromettre leur confidentialité. Elle vise à résoudre les défis posés par l’utilisation des cookies tiers dans la publicité en ligne tout en préservant la gratuité des services en ligne.

Cette initiative répond à trois objectifs majeurs :

  1. Confidentialité des utilisateurs : La Privacy Sandbox déploie de nouveaux outils (des API) pour que les utilisateurs puissent naviguer sur le web sans craindre que leurs données personnelles ne soient collectées ni exploitées par des tiers (les annonceurs, les entreprises du marketing, …).
  2. Gratuité des contenus en ligne : En préservant le modèle économique actuel du web basé sur la publicité ciblée, elle permet aux éditeurs et aux développeurs d’offrir gratuitement leurs contenus tout en protégeant la confidentialité des données des internautes. Cette adaptation assure que les éditeurs peuvent continuer à générer des revenus publicitaires sans compromettre la confidentialité des utilisateurs, soutenant ainsi la gratuité des contenus.
  3. Solution de ciblage : Pour les annonceurs, la Privacy Sandbox offre une solution de ciblage efficace même sans l’utilisation de cookies tiers. En utilisant des technologies telles que les API Topics et Attribution Reporting, elle permet aux annonceurs de continuer à atteindre leur public cible de manière pertinente et mesurable, tout en respectant les nouvelles normes de confidentialité.
  4. Normes de protection collaboratives : Google encourage la collaboration entre les acteurs du web pour établir des normes visant à protéger les données des utilisateurs en ligne. Cette approche ouverte vise à orienter l’évolution du Web vers davantage de respect de la vie privée, tout en préservant son ouverture et la personnalisation de l’expérience de navigation.

Ces objectifs témoignent finalement de l’engagement de Google à concilier la protection de la vie privée des utilisateurs avec les besoins des professionnels de la publicité en ligne. Et ce, tout en assurant la pérennité et la vitalité du Web tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Comment fonctionne la Privacy Sandbox ?

Un ensemble d’outils pour un web sans cookies tiers

Google a ouvert en open source l’accès à ses API Privacy Sandbox pour permettre aux développeurs et aux acteurs du marketing de se familiariser avec ces solutions. Dans le cadre du projet Privacy Sandbox, Google propose trois API :

  • Les Topics : solution qui attribue des centres d’intérêt généraux aux pages web et aux navigateurs, sur la base de la navigation constatée, sans identifier les utilisateurs individuellement.
  • Les Protected Audience : solution qui offre la possibilité de créer et de cibler des groupes de personnes partageant des comportements similaires.
  • L’ API Attribution Reporting : solution qui mesure l’efficacité des campagnes publicitaires tout en préservant la confidentialité des utilisateurs.

Pour résumer, le véritable changement pour les annonceurs va se situer dans le fait que l’on va passer d’un ciblage d’individus à un ciblage de groupes.

L’API Topics remplace FLoC, une solution initiale controversée

Le FLoC, ou Federated Learning of Cohorts, était une tentative de Google pour faire face à la fin des cookies tiers. Son objectif était de remplacer le ciblage individuel par un ciblage de groupe via des cohortes d’audience. Cependant, il s’est avéré insuffisant en termes de protection de la vie privée des utilisateurs. En effet, il reposait encore sur une segmentation individuelle des utilisateurs, ce qui soulevait des inquiétudes quant à la confidentialité des données. Ainsi, début 2022, Google annonce la fin du projet et révèle dans le même temps sa nouvelle API Topics qui vise à remplacer le FLoC.

Pourquoi Topics pourrait être la bonne solution ?

Dans ce contexte, l’API Topics émerge alors comme une alternative prometteuse pour résoudre les défis posés par la fin des cookies tiers. Et ce, pour trois raisons :

  • Des cohortes plus grandes et un ciblage plus précis, offrant ainsi une meilleure pertinence publicitaire.
  • Moins de risques pour la vie privée des utilisateurs, grâce à une approche moins individualisée.
  • Plus de transparence de la part de Google, permettant aux annonceurs de mieux comprendre le fonctionnement de cette technologie émergente.

À noter tout de même que Topics est encore en développement et son fonctionnement pourrait évoluer.

Protected Audience : Un Ciblage Respectueux de la Vie Privée

L’API Protected Audience représente une avancée significative pour le ciblage publicitaire respectueux de la vie privée. Cette solution permet aux annonceurs de former des groupes basés sur des comportements et des intérêts communs sans recueillir d’informations personnelles détaillées.

En regroupant les utilisateurs en fonction de leurs actions similaires plutôt que de leurs données individuelles, Protected Audience aide à maintenir un équilibre entre publicité efficace et respect de la confidentialité. Cette méthode réduit les risques de stigmatisation ou de profilage inapproprié, tout en permettant une segmentation utile pour les campagnes ciblées. Cela peut améliorer l’engagement tout en préservant la confiance des utilisateurs.

Attribution Reporting : Mesurer l’Efficacité sans Compromettre la Confidentialité

L’API Attribution Reporting révolutionne la façon dont l’efficacité des publicités est mesurée en respectant la vie privée des utilisateurs. Elle fournit aux annonceurs des données sur les performances des campagnes sans suivre individuellement les utilisateurs à travers le web.

Cette approche permet une évaluation précise de l’impact publicitaire en se basant sur des rapports agrégés et anonymisés. En se focalisant sur la confidentialité, Attribution Reporting soutient les efforts pour une publicité responsable en alignant les objectifs marketing avec les exigences de protection des données personnelles. Cela crée une base fiable pour les décisions publicitaires tout en renforçant la confiance des utilisateurs dans les pratiques de publicité en ligne.

Privacy Sandbox Google Chrome : quelles conséquences pour les annonceurs ?

La Privacy Sandbox de Google transforme le ciblage en ligne, permettant aux annonceurs de proposer des campagnes pertinentes basées sur l’intérêt général plutôt que sur des données personnelles, tout en préservant la confidentialité des utilisateurs. Cette ère sans cookies tiers nécessite des ajustements significatifs dans les budgets et les stratégies de ciblage pour optimiser le retour sur investissement.

Utiliser les services d’un tiers comme antvoice, spécialisé dans les technologies publicitaires, est crucial pour une transition efficace. antvoice aide les annonceurs à explorer et à comprendre les outils de la Privacy Sandbox, facilitant ainsi une adaptation rapide aux nouvelles normes de confidentialité.

Les annonceurs qui tirent parti de ces nouvelles méthodes, avec le soutien d’experts comme antvoice, seront mieux préparés pour réussir dans un paysage numérique en constante évolution, garantissant la conformité et l’amélioration de l’efficacité des campagnes publicitaires dans un environnement respectueux de la vie privée.

La Privacy Sandbox : un outil vraiment efficace ?

Évaluation de l’efficacité

L’efficacité de la Google Privacy Sandbox suscite des débats au sein de l’industrie de la publicité en ligne. Bien que cette initiative vise à concilier la confidentialité des utilisateurs avec les besoins des annonceurs, certains doutes persistent quant à son véritable impact.

Les inconvénients de la Privacy Sandbox relevés par des acteurs du secteur…

Certains experts soulignent que la solution pourrait réduire la précision du ciblage publicitaire, ce qui pourrait affecter les performances des campagnes. De plus, le contrôle centralisé de Google sur cette initiative suscite des inquiétudes quant à la transparence et à l’équité dans l’utilisation des données.

Les avantages de la Privacy Sandbox

En dépit des points cités plus haut, d’autres voient cette solution de Google comme une étape positive vers une meilleure protection de la vie privée en ligne. En encourageant la collaboration et en offrant des alternatives aux cookies tiers, cette initiative pourrait aider à restaurer la confiance des utilisateurs tout en préservant la viabilité économique de la publicité en ligne.

En définitive, l’efficacité de la Privacy Sandbox dépendra de sa capacité à équilibrer les intérêts divergents des utilisateurs, des annonceurs et des éditeurs, tout en garantissant une expérience en ligne sécurisée et personnalisée.

Comment maîtriser ces solutions ?

Une solution pour anticiper l’avenir “cookieless”

Dans un monde sans cookies tiers, il est essentiel pour les annonceurs de maîtriser dès maintenant ces nouvelles solutions. antvoice offre une opportunité unique pour les annonceurs d’explorer et de tester la Privacy Sandbox de Google, permettant une transition contrôlée vers un environnement sans cookies tiers. Ce programme permet aux annonceurs d’évaluer l’impact de ces nouvelles technologies sur leurs stratégies publicitaires.

Ainsi antvoice lance sa Bêta-Test de la Privacy Sandbox, après 18 mois intensifs de R&D. Ce test comprend les solutions Topics et Protected Audience, utilisées pour des campagnes de reciblage et de prospection. Plus de 300 K€ seront investis sur quatre mois dans ce projet, en collaboration avec des marques pionnières comme Fortuneo et Bioderma. Pour en savoir plus, consultez notre communiqué de presse.

Ce Bêta-Test crucial permet de comparer l’efficacité de la Privacy Sandbox à celle des campagnes traditionnelles basées sur les cookies, tout en contribuant à un écosystème numérique diversifié.