Comment exploiter le bassin d’audience du display pour attirer des nouveaux visiteurs et clients ?

5 avril 2022 Publicité Digitale

C’est une question que les annonceurs se posent de plus en plus depuis quelques mois : comment attirer des nouveaux visiteurs en dehors des intentions d’achat qu’ils émettent sur Google ou encore selon leur profil socio-démographique sur FaceBook et Instagram ? 

Avec 70% des parts de marché de la publicité en ligne, dire que les 2 acteurs sont sur-sollicités par les annonceurs est un euphémisme. 

Conséquence : les coûts d’acquisition augmentent, la concurrence est très présente, les audiences s’essoufflent. 

Face à ces problématiques qui touchent la majorité des marques, les responsables acquisition, marketing et e-commerce sont en recherche de nouvelles sources de trafic et donc de clients. 

Bonne nouvelle : elles existent ! 

Dans cet article, nous allons comprendre les enjeux autour des nouveaux bassins d’audience et nous ferons un focus sur le levier du display qui offre de belles opportunités pour générer du trafic et recruter des nouveaux clients puis comment l’activer efficacement et rapidement. 

Pourquoi chercher des nouveaux bassins d’audience est primordial pour les annonceurs en 2022

Comme nous le mentionnions en introduction, le contexte que nous connaissons depuis maintenant 2 ans a provoqué de nombreux changements de paradigmes dans le monde de la publicité digitale.

Le premier concerne les coûts d’acquisition et la hausse des CPC : ils se sont littéralement envolés. Nos clients nous annoncent +30% sur leur CPC en moyenne chez Google et Facebook.

Comment expliquer cette hausse soudaine ?

Une présence de plus en plus forte de vos concurrents (poussés par la digitalisation “forcée” durant la crise sanitaire) qui annoncent donc sur les mêmes espaces et sur les mêmes critères que vous. Vous vous affrontez directement sur Google en ciblant les mêmes mots-clés et sur Facebook en ciblant les mêmes critères socio-démographiques de vos personas. 

La demande explose et l’offre en face est limitée.

Et stratégiquement ?

Sur Facebook et Instagram, on observe également un épuisement des opportunités publicitaires et un essoufflement rapide des campagnes. Á cibler selon des critères précis, ce n’est pas infini et vous finissez par aller chercher des prospects qui vous correspondent moins.

Les résultats de performance de vos campagnes s’en font ressentir.

Pour contrer cela, Facebook vous invite à lui faire confiance et le laisser piloter pour vous le ciblage. Conséquence : vous perdez toute la connaissance de données et ce qui se passe réellement derrière vos campagnes.

La logique est sensiblement identique sur vos campagnes Google Ads. En effet, vous vous positionnez au moment où le prospect est en phase d’achat et vous êtes dans une attitude attentiste.

Tant que personne ne tape votre mot clé, vous n’attirez pas de trafic. Pire, vous êtes à un clic de votre concurrent et celui-ci peut passer devant vous, en dépensant moins grâce à un meilleur score de qualité.

Comme Facebook, Google vous invite à lui confier vos campagnes et ainsi prendre la main intégralement sans intervention possible de votre part.

Quid du haut du tunnel dans la parcours d’achat ? Quid de s’inscrire dans un environnement moins concurrentiel ? Quid de la connaissance client et de vos performances réelles ? 

Ce n’est plus tenable.

Il y a donc une réelle nécessité de toucher les consommateurs sur d’autres bassins d’audience. 

Parmi ceux-ci, le monde de l’internet ouvert : les médias, les sites e-commerce, les espaces communautaires.

Quel est le potentiel et la puissance du display en termes de bassin d’audience ?

Comparativement parlant, on évoque souvent la puissance de Google et Facebook pour justifier les investissements publicitaires massifs.

Pourtant, à y regarder de plus près, l’ensemble des sites médias pèsent bien plus lourd. 

En effet, Facebook, c’est 37M d’utilisateurs actifs mensuels et + 1,7Mds d’impressions publicitaires / jour.

Google, c’est 100M de visiteurs par mois.Les 10 plus gros médias français, c’est 1,3 milliards de visites par mois en cumulé.

En temps passé, c’est la même chose : 40% du temps passé par les internautes français est sur les réseaux, versus 60% sur l’internet ouvert.

Et si on parle opportunités publicitaires ? Aujourd’hui, chez AntVoice, nous sommes connectés aux plus gros SSP du marché et cela nous permet d’offrir aux annonceurs, plus de 125 milliards d’opportunités publicitaires chaque mois sur l’intégralité des formats : IAB, vidéo, natif.

C’est 2,5 fois plus gros que Facebook.

La question que vous vous posez certainement à ce stade doit-être : comment activer efficacement ce bassin d’audience gigantesque ?

Notre réponse repose sur l’innovation de notre technologie et l’Intelligence Artificielle.

Comment activer efficacement le bassin d’audience de l’Internet Ouvert grâce au Display ?

Pour faire de la publicité sur les médias, les sites e-commerce ou encore les sites communautaires, vous avez deux possibilités.

La première consiste à sélectionner plusieurs partenaires comme des régies publicitaires liées aux médias sur lesquels vous souhaitez voir vos publicités et travailler avec elles. Vous pouvez aussi compléter avec des leviers complémentaires pour plus d’efficacité comme des spécialistes du retail media, du podcast, de la vidéo.

L’inconvénient, c’est que vous perdez en efficacité car potentiellement vous allez devoir travailler plusieurs fois votre cible, vous ne maîtrisez pas le capping et c’est une gestion énorme au quotidien.

L’autre possibilité est de faire confiance à un business partner capable de gérer vos campagnes sur tous les formats et toutes les stratégies sans coutures.

C’est ce que nous faisons chez AntVoice.

En posant un tag sur votre site, nous analysons votre trafic et qui sont vos clients. Ainsi, notre algorithme comprend qui il doit cibler en fonction des comportements des internautes qui sont venus acheter chez vous.

Vos clients sont des futurs parents ? Leurs comportements sur Internet sont souvent similaires.

Notre IA va donc analyser tous les signaux émis par les internautes qui ont des comportements similaires à vos clients et qui ne sont jamais venus chez vous pour les cibler et leur proposer une publicité dans le format choisi : IAB, vidéo, natif.

Ainsi, nous pourrions toucher les internautes sur des sites de parents comme parents.fr, aufeminin.fr ou encore leboncoin.fr (pour les parents en recherche de produits pour bébé d’occasion).

Parmi les 20 000 sites qui composent notre terrain de jeu, il y a forcément des médias qui vous concernent.

On sort ainsi du ciblage classique par segment ou socio-démographique pour s’intéresser au comportemental et au prédictif.

En fonction de votre stratégie : notoriété, trafic, prospection, reciblage, vous pouvez ainsi confier à un seul acteur toute la gestion de votre stratégie display.

Votre marque sera affichée dans un écrin éditorial, e-commerce, communautaire de qualité car l’IA offre aussi la possibilité de sélectionner les meilleurs espaces publicitaires et une optimisation juste de vos dépenses.

C’est un nouveau bassin d’audience que vous pouvez toucher.


Passez votre acquisition digitale
au niveau supérieur ?

Rejoignez la newsletter d’AntVoice

Les dernières actualités acquisition digitale + des études + des conseils des meilleurs experts de l’acquisition digitale 2 fois par mois.

Partager cet article