AntVoice contribue au progrès de l’intelligence artificielle en France

By 26 janvier 2017AntVoice, Tous

Au niveau mondial, tant des acteurs publics (administration Obama) que des acteurs privés (Google, Amazon, Facebook, IBM et Microsoft) investissent dans l’intelligence artificielle. Elle s’applique dans de nombreux domaines tel que la médecine, la robotique et bien-sûr le commerce.

C’est dans ce contexte que la France a lancé le vendredi 20 Janvier sa stratégie nationale d’intelligence artificielle.  Intitulée “FranceIA”, l’objectif de ce projet est de réunir chercheurs, entreprises et startups des domaines public et privé afin de définir ensemble la stratégie et les actions à mener en matière d’intelligence artificielle en France. Pour ce lancement, des membres du gouvernement comme Axelle Lemaire (Secrétaire d’Etat chargée du Numérique et de l’Innovation) et Thierry Mandon (Secrétaire d’Etat, en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche) et des représentants du secteur privé, dont AntVoice, étaient présents pour ce projet commun. Fort de son expérience, AntVoice, membre actif de la communauté IA française, a contribué au groupe de travail « intelligence artificielle et relation client ».

Bien que la maîtrise des systèmes auto-apprenants puisse générer un véritable avantage compétitif, sa généralisation dans tous les secteurs de l’économie peut lever des interrogations tant au niveau éthique qu’au niveau social. Dans un respect des valeurs clés de la République Française (respect des libertés individuelles et de la vie privée, transparence des institutions…) et pour limiter les effets négatifs (destruction d’emploi, risque d’abus de pouvoir…), les groupes doivent intégrer dans leurs travaux ces éléments pour parvenir à une réflexion complète du sujet.

L’objectif du groupe de travail auquel AntVoice prend part est de faire un état des enjeux et applications de l’intelligence artificielle dans le domaine de la relation client et d’anticiper ses évolutions dans les années à venir. Cela concerne les agents conversationnels intelligents, les robots d’accueil et d’assistance, et bien sur les outils de marketing prédictif et de recommandation.  Nos experts, Rodolphe Mirilovic (CTO) et Simon Lefebvre (Responsable Data Science), se sont rendus sur place pour partager leurs connaissances dans la matière au même titre que d’autres entreprises telles que Voyage SNCF, Accorhotels, Do You Dream Up et CallDesk. L’objectif final étant de livrer un rapport global sur la question de l’IA et de la relation client, les membres du  groupe ont collaboré ensemble durant cette journée afin de dresser un état des lieux des enjeux sur ce domaine et de mettre en place une méthode de travail pour les prochaines séance de travail.

Pour AntVoice, qui replace l’humain au centre des préoccupations business (avec son approche user centric), l’IA et la relation client sont des enjeux traités au quotidien. La collecte de données comportementale anonyme associée aux techniques de machine learning les plus évoluées nous permettent de proposer aux internautes des dispositifs commerciaux et publicitaires adaptés à chaque personne. Le travail effectué par AntVoice prouve que, loin des craintes parfois véhiculées par les médias, il est possible de mêler technologie et progrès social, et de créer une plateforme digitale qui réponde à la fois aux besoins des entreprises et des consommateurs tout assurant une confidentialité des données stricte.

Le programme FranceIA, doit permettre à la France de rattraper son retard et de passer d’un “État titulaire” à un “État propulsif”, c’est-à-dire un État qui encourage une communauté à se structurer et qui se contente juste de définir les grands enjeux et une vision stratégique. AntVoice participe donc à la structuration de ce nouveau secteur, notamment en partageant son expérience dans le marketing prédictif.

Leave a Reply